AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Nausicaa dans l'embarras pour 3 boas Sanzinia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
geckopassion
Administrateur
Administrateur

avatar
Masculin Messages : 2692
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 40
Localisation : ardres (62610)
http://geckopassion.e-monsite.com
MessageSujet: Nausicaa dans l'embarras pour 3 boas Sanzinia Mer 14 Sep - 14:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

mercredi 14.09.2011

Le 25 août 2008, un contrôle de l'office national de la chasse et de la faune sauvage a lieu à Nausicaa. Trois procès verbaux y sont dressés pour la détention illégale de 3 boas Sanzinia Madagascariensis.

C'est une affaire difficile à démêler qui s'est tenue mercredi 7 septembre au tribunal de Grande instance de Boulogne-sur-Mer. Les juges ont entendu les prévenus (Guillaume Laue et Laurent Lejeune) ainsi que les témoins (Stéphane Hénard et la directrice de Laurent Lejeune) mais rendront leur verdict dans 15 jours.

Pas de papier ni de puce




Pour son exposition temporaire sur Madagascar, Nausicaa cherchait à se procurer des boas Sanzinia Madagascariensis, une espèce protégée.
Courant juin 2008, le responsable aquariologie de Nausicaa, Stéphane Hénard, pour le compte de Nausicaa et sur recommandation de Laurent Lejeune, trouve en la personne de Guillaume Laue, le fournisseur de 3 boas Sanzinia. Ils seront achetés et reçus à Nausicaa le 27 juin 2008 à 10h20.
Laurent Lejeune, 40 ans, est responsable de la faune sauvage captive à la DDPP de la préfecture du Pas-de-Calais.
Guillaume Laue, est quant à lui passionné de reptiles. A 38 ans, il a tenu dans le passé une boutique spécialisée dans la vente de reptiles en Charente-Maritime. En difficulté financière, l'homme cherchait à confier ses boas à un établissement spécialisé. C'est donc pour vente non autorisée d'animal non domestique que Guillaume Laue s'est retrouvé à la barre et pour complicité que Laurent Lejeune s'y est retrouvé également.
Entendu comme témoin, Stéphane Hénard expliquera « s'être occupé en priorité de la santé des boas avant de s'apercevoir une semaine plus tard que les papiers d'identification étaient périmés et que les animaux n'étaient pas pucés ».
Un concours de circonstances ralentira la régularisation des boas.
Guillaume Laue explique qu'il savait que la vente était interdite mais qu'il n'avait pas le choix : « C'était pour assurer leur survie.
» Aujourd'hui, tout est en règle. Les papiers des boas sont mis à jour et ils sont même pucés. Le procureur a requis à l'encontre des prévenus 2000 euros d'amende dont 1000 euros de sursis.
La délibération sera connue prochainement.

source la semaine du boulonnais


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 

Nausicaa dans l'embarras pour 3 boas Sanzinia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quoi mettre dans la cage pour fermer le côté litière? [RESOLU]
» Louise, 8 ans, enfermée dans une cage pour chien
» Quelle produit mettre en ajout dans un recifal pour coraux ?
» Que mettre dans l'eau pour avoir de belles plantes?
» Recherche bon vétérinaire dans le 57 pour rats
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reptiliomorpha :: SUJETS DIVERS TERRARIOPHILIES :: Discutons terrariophilie-
Connexion automatique:
Se connecter
Se deconnecter